Turkménistan : un jeu de société découvert par les archéologues
archéologues

De nouveaux vestiges de la civilisation Margush découverts au Turkménistan

« Cette année, nous avons fait une découverte unique : un ensemble de figurines pour un certain jeu a été trouvé dans l’une des sépultures. Des figurines avaient été trouvées auparavant, mais elles étaient dispersées – ici une figurine, là une autre. Aujourd’hui, nous disposons d’un ensemble comprenant 12 figurines en pierre de forme pyramidale, 8 boules en pierre, 3 pierres de serpentinite travaillées, 3 jetons en forme de fruits de pistache, 2 coquilles et imitations de cauris. Il s’agit bien sûr d’un ensemble complet », a déclaré Andrei Polyakov, directeur de l’Institut d’ethnologie et d’anthropologie de l’Académie des sciences de Russie.

Selon l’archéologue, les scientifiques vont maintenant effectuer un travail long et minutieux qui consistera en l’étude de la littérature scientifique sur les jeux. Le but est de comprendre l’objectif, l’essence et les règles de ce jeu ancien, probablement caractéristique de la culture locale disparue des personnes qui vivaient sur le territoire de l’ancienne colonie de Gonur-depe dans le désert de Karakoum.

D’autres découvertes intéressantes ont également été faites dans la région

À l’Âge du bronze, au tournant des IIIe et IIe millénaires avant J.-C., des oasis se sont développées dans le désert de Karakoum, non loin des lieux de ces fouilles. Autour de ces oasis s’est formée la civilisation Margush (ou Margiana, son autre nom).

Lors des récentes fouilles, les scientifiques de l’Institut des technologies de l’imagerie et de l’information de l’Académie russe des sciences ont également réussi à découvrir un grand sceau représentant un taureau piétinant un serpent, ainsi que d’autres découvertes intéressantes liées à la culture ancienne locale. Ces fouilles sont menées par l’Institut d’histoire de la culture matérielle et de l’Institut d’ethnologie et d’anthropologie de l’Académie des sciences de Russie. Une semaine plus tôt, une découverte datant elle aussi de l’Âge de bronze avait été faite au Kazakhstan.

Illustration par Freepik

Newsletter

Pour rester informé des actualités de l’Asie centrale