Dynamisme et innovation : le Kazakhstan se lance dans une révolution infrastructurelle
logements à Astana

Au Kazakhstan, sous l’égide du Premier ministre Olzhas Bektenev et des directives du Président Kassym-Jomart Tokaïev, une ambitieuse réforme infrastructurelle voit le jour. Objectif : catalyser une amélioration substantielle de la qualité de vie à travers des projets de modernisation et d’expansion.

Un élan nouveau pour améliorer la qualité de vie des Kazakhs

Sous la houlette du Premier ministre Olzhas Bektenev, le Kazakhstan s’engage dans la mise en œuvre de vastes initiatives infrastructurelles visant une amélioration significative de la qualité de vie de ses citoyens. Ces mesures, directement inspirées par les directives du Président Kassym-Jomart Tokaïev, reflètent une ambition nationale de modernisation et d’expansion sans précédent.

Un grand pas vers l’amélioration des services et du logement

L’infrastructure des services municipaux à travers le Kazakhstan connaîtra une transformation majeure avec la rénovation de 55 sources de chaleur existantes et la modernisation de plus de 6.500 kilomètres de réseaux d’ingénierie. Pour financer ces projets d’envergure, 650 milliards de tenges d’investissements sont prévus, signe tangible de l’engagement du gouvernement à améliorer de manière durable la qualité de vie urbaine. En parallèle, le secteur du logement bénéficiera d’une attention particulière avec un quadruplement des volumes de logements locatifs disponibles à l’achat, ciblant en priorité les personnes en attente et les couches sociales vulnérables. Un investissement supplémentaire de 272 milliards de tenges vient appuyer cette initiative, accompagné d’un nouveau programme de prêts hypothécaires avantageux, doté de 300 milliards de tenges, pour favoriser l’accès à la propriété des jeunes travailleurs, des jeunes familles et d’autres groupes prioritaires.

Des infrastructures renforcées pour un développement durable

Le développement du réseau routier national constitue une autre pierre angulaire de cette stratégie d’amélioration, avec le lancement de projets de réparation et de construction s’étendant sur 2.500 kilomètres de routes, bénéficiant d’un financement de près de mille milliards de tenges. Cette initiative permettra d’augmenter significativement la part des routes républicaines en bon ou en état satisfaisant, tout en générant 24.000 nouveaux emplois. Parallèlement, un vaste programme de gazéification viendra augmenter le niveau de vie de plus de 300.000 citoyens, grâce à la modernisation de plus de 1,700 kilomètres de réseaux, doublant presque le nombre de localités desservies par rapport aux projections initiales.

Vers une ère de prospérité renouvelée

L’ambition du Kazakhstan ne se limite pas à l’amélioration des infrastructures physiques. Le pays se projette également vers un avenir économique prometteur en soutenant le développement de l’industrie manufacturière, des corridors de transit, de l’entrepreneuriat et des technologies de l’information. L’année en cours verra la réalisation de 70 projets majeurs, avec des investissements significatifs dans l’agriculture, les petites et moyennes entreprises, et l’industrie, promettant un impact multiplicateur sur l’emploi, le transfert de technologies et la localisation de la production. Olzhas Bektenev insiste sur l’importance de la réalisation rapide de ces initiatives, soulignant que l’efficacité et la détermination du gouvernement seront mesurées par les améliorations concrètes ressenties par les citoyens. Cet élan réformateur, conjuguant investissements massifs et politiques innovantes, marque le début d’une ère nouvelle pour le Kazakhstan, tournée vers le progrès, l’inclusion sociale et la durabilité.

Newsletter

Pour rester informé des actualités de l’Asie centrale